Château des Vaux

Etablissements Notre-Dame d'Apprentis d'Auteuil

Etablissements Notre-Dame

Aux confins de la Beauce et du Perche, sur le site historique du Château des Vaux, les établissements Notre-Dame d’Apprentis d’Auteuil sont implantés dans un vaste domaine de parcs et de bois de 110 hectares.

Pour chaque jeune accueilli, un parcours personnalisé est mis en place. En tenant compte de ses projets et de ceux de sa famille, de sa personnalité et de ses potentiels, les équipes éducative et pédagogique proposent un accompagnement global en matière d’éducation et de scolarité.

 

KERMESSE du château des Vaux

Jeudi 29 mai, jour de l’Ascension, de 10h à 18h, les établissements Notre-Dame d’Apprentis d’Auteuil situés au Château des Vaux organisent leur Kermesse annuelle

affiche kermesse

   Une journée festive durant laquelle les jeunes et salariés du site accueilleront leurs familles, des anciens élèves et un public toujours aussi nombreux lors de cette traditionnelle fête.

Après une interruption d’une année, les équipes préparent activement ce rendez-vous traditionnel qui permet  au public et famille de parcourir les allées  et le parc de ce magnifique site où une foule d’animation seront proposées pour tous les âges. L’entrée est gratuite et de nombreuses possibilités de restauration seront proposées sur la journée

Télécharger  l’Affiche de la Kermesse du 29 Mai 2014

Cette année, le château des Vaux servira aussi de cadre à un concours d’attelage comptant pour le championnat départemental Club /amateur 1 GP, organisé sur le site par l’association des attelages d’Eure et loir. Dressage, marathon, maniabilité seront donc au programme de ce concours dès le jeudi matin. Une grande tyrolienne et un mur d’escalade seront aussi proposés comme animation à proximité d’un village de trampolines et de jeux gonflables et de stands de jeux.

Une scène ouverte permettra toute la journée aux jeunes des établissements de révéler leurs talents en musique, en chant, en danse.

Des démonstrations de capoeira et d’Aïkido, des animations musicales déambulatoires viendront aussi agrémenter la journée durant laquelle les visiteurs pourront aussi visiter les ateliers, acheter des objets réalisés par les jeunes menuisiers, des fleurs dans les serres ou encore savourer les nombreuses pâtisseries et pains réalisés par les jeunes boulangers-pâtissiers. Enfin, les plus jeunes seront aussi ravis de parcourir les allées du jardin à la française à dos de poney.

Projet Bat’Rythm – restitution sur scène 20 mai 2014

Dans le cadre du projet culturel de la Région Centre : Aux Arts Lycéens en partenariat avec l’atelier à spectacle de Vernouillet, Nathalie KEHREN – enseignante d’arts appliqués au Lycée Professionnel Notre-Dame - a porté un projet artistique nommé BAT’RYTHM auprès d’une classe de CAP du secteur bâtiment, l’objectif étant de créér un dialogue inter-culturel à travers la danse hip-hop, le chant et la musique entre des élèves d’origines ethniques différentes.

Les élèves ont travaillé tout au long de cette année 2013-14 IFFRA DIA - Chorégraphe, en parallèle, ils ont assisté à trois spectacles à Vernouillet, leur permettant de découvrir d’autres univers de danses/chants/musiques. Le projet touche bientôt à sa fin avec la restitution sur scène, et au fil des projets, nous savons que c’est toujours un grand moment pour eux.

C’est pourquoi, c’est avec un grand plaisir que nous vous invitons à venir applaudir le travail des élèves lors de la représentation publique finale qui se tiendra le

MARDI 20 MAI à 19H30
Atelier à spectacle de Vernouillet
Entrée gratuite sans justificatif

 Ce spectacle réunit le travail des élèves de 12 classes (du collège à la terminale) de 8 établissements scolaires de l’Agglo du Pays de Dreux.

Invitation-PREMIERES-PLACES-2014

Un voyage aux Pays Bas, soutenu par la région centre et la Fédération André Maginot

Dans le cadre du programme Trans-Europe Centre proposé aux lycéens de la région, 11 élèves de Terminale Cap fleuriste »  et 4 adultes du Lycée horticole et paysager Notre Dame des jardins  se sont rendus du 06 au 11 avril dernier en voyage d’étude aux Pays Bas.

Un bilan était réalisé jeudi 17 avril en la présence du représentant départemental de la Fédération André Maginot , Mr  Daniel Standaert , président d’Eure et loir des anciens combattants d’Indochine et d’extrême Orient qui est venu remettre aux jeunes un chèque de 1000 € au nom de la fédération André Maginot qui soutient des voyages liés à la mémoire.

« La Fédération Maginot tout comme la région Centre nous ont soutenu financièrement pour réaliser ce beau voyage qui, par son volet  professionnel tout d’abord, mais aussi historique et de mémoire, était complet et très riche » précise Nicolas Raveneau, coordinateur international sur le site du château des Vaux.

P1060903 (Small)

Ce voyage intitulé « Entre Culture et floriculture : voyage d’étude et de mémoire aux Pays Bas » a en effet permis aux 11 jeunes et leurs 4 accompagnants de découvrir tout d’abord ce pays réputé pour ses fleurs, « le royaume de la fleur coupée » et de visiter Amsterdam, appelé aussi « la Venise du Nord ».  Un voyage inévitable pour ces jeunes qui apprennent le métier de fleuriste depuis 2 ans et qui ont pu ainsi, durant la semaine, visiter le parc hortus Botanicus, mais surtout le plus grand jardin de tulipes au monde, le célèbre jardin de Keukenhof (7 millions de bulbes colorent ce parc de 32 hectares ouvert seulement sur 2 mois !).

« Le thème de l’année était la Hollande et pour fleurir ce parc, les 30 jardiniers employés à l’année utilisent 600 variété de bulbes de tulipes sur les 3500 existantes dans le monde ; les élèves ont aussi visité le célèbre marché au cadran d’ Aalsmeers : c’est le plus grand marché au monde en terme de fleurs coupées car 19 millions de ces fleurs  et 2 millions de plantes en pot y sont vendus chaque jour »  ont précisé Séverine Pinçon, professeur principale en charge du projet et Laëtitia Cimetière, professeur de Fleuristerie.

L’aspect culturel n’était pas oublié aussi avec des visites du musée de Rijksmuséum où les élèves ont pu découvrir les œuvres de Rembrand et Veermers notamment ou encore la visite du musée Van Gogh. Amsterdam n’a plus de secret pour le groupe, revenu ravi du tour en bateau autour de la ville, dans ses célèbres canaux.

Enfin, ce voyage se voulait aussi être un voyage de mémoire avec la visite du musée d’Anne Franck, dont le journal avait été étudié en classe en amont et la visite émouvante du camp de concentration de Vught.

Et c’est sur ces deux visites historiques que 3 jeunes filles, Lucie, Eline et Mathilde ont remis à Mr Standaert, de la Fédération André Maginot, leur compte rendu afin de participer aux prix de la mémoire et du Civisme André Maginot .« La visite du camp nous a permis de réaliser un devoir de mémoire et ça m’a soulevé le cœur, j’étais au bord des larmes, explique Lucie dans son récit. C’était vraiment instructif car cela nous renvoie dans une réalité passée où des milliers de personnes  ont subi la cruauté des nazis »

Mr Standaert a ainsi remis aux jeunes filles ce chèque de la Fédération André Maginot en rappelant, en introduction, l’histoire de cette fédération, la plus ancienne association d’anciens combattants qui fut présidée pendant 14 ans par André Maginot, ministre de la guerre en 1930 et des anciens combattants.

Des pâtes transformées en briques de lait : une belle action de solidarité

 Depuis quelques mois, les jeunes des établissements Notre-Dame d’Apprentis d’Auteuil, sur le site du château des Vaux, ont créé un partenariat avec le Secours Catholique de Senonches. Après la Banque alimentaire et un réveillon solidaire le 31 décembre 2013, ils se sont de nouveau mobilisés à l’occasion du Carême.  Ainsi, à l’initiative des jeunes du collège, et plus particulièrement de ceux qui sont à l’internat, ils ont été nombreux à répondre à l’appel de Mme Bizeau, la responsable locale de l’association caritative qui manque de briques de lait pour aider les familles qu’elle accompagne.  De manière originale, ils ont donc proposé, aux jeunes et adultes du château des Vaux qui le souhaitaient, de partager un bol de pâtes à la place d’un repas normal… la différence de coût du repas permettant ainsi d’offrir 3 briques de lait par bol de pâtes consommé.

P1100293

Certains foyers ont proposé cette action de solidarité chaque semaine, d’autres jeunes ont sollicité leur famille et ont apporté des briques de lait.  L’opération fut une réelle réussite et cette grande chaîne du partage a permis de récolter plus de 2000 briques de lait…. 

Le vendredi 18 avril, Mme Bizeau, au nom du Secours Catholique de Senonches est venu chercher ces briques et remercier les jeunes et leurs accompagnateurs pour ce beau geste de fraternité qui a de nouveau mis en valeur sur les établissements du château des Vaux le thème d’année : “Tisser des liens”. Désormais chaque mois, les jeunes iront livrer les briques de lait au local du Secours Catholique afin de poursuivre concrètement et jusqu’au bout leur action.

A cette occasion, il a aussi été remis aux jeunes de la maison d’enfants à caractère social Notre-Dame du Thieulin d’Apprentis d’Auteuil tous les bouchons qui ont été récoltés pour leur action “des bouchons pour offrir un chien guide à Alan, malvoyant”. Une action là encore solidaire qui se poursuit tout au long de l’année avec l’objectif de récolter près de 66 tonnes de bouchons.

Plus de 150 personnes d’Apprentis d’Auteuil à la rencontre de 1700 entrepreneurs et dirigeants

Les 21 et 22 mars, jeunes et équipes des Lycées Notre-Dame participent aux Assises nationales 2014 des EDC

Le partenariat

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (les EDC) rassemble plus de 2 000 dirigeants et chefs d’entreprise issus de tous les secteurs d’activité de l’économie française, qui dirigent des sociétés allant de la PME à l’entreprise de dimension internationale. Il y a quelques mois, les EDC proposent à Apprentis d’Auteuil de participer à l’organisation même du congrès en tant que partenaire, mais aussi en tant que prestataire. Objectifs : mettre en avant le savoir-faire et le savoir être des jeunes, promouvoir l’action éducative des établissements et nouer le contact avec un public sensible aux projets de la fondation.

Les lycées professionnels de la région Nord-Ouest sont sollicités :

  • Des élèves en cuisine et service des lycées professionnels Daniel BrottierNotre-Dame et Victorine Magne intègreront les équipes des deux traiteurs nantais de l’événement.
  • 2000 livrets et 600 menus seront imprimés par les élèves de bac pro « production imprimée » du lycée Saint Michel.
  • Les sections pâtisserie des lycées Notre Dame et St Michel réaliseront chacun 4000 sablés pour les pauses café.
  • Le lycée horticole et paysager Notre-Dame des Jardins confectionnera une partie de la décoration florale.

Par ailleurs, des bénévoles aux coffee corners auront l’occasion de  promouvoir la fondation auprès des congressistes. Ce sont plus de 150 personnes d’Apprentis d’Auteuil qui se mobilisent ainsi pour aller à la rencontre des EDC.

 

 

L’événement

L’aventure débute le vendredi 21 mars, à 7h00. C’est le moment  pour les élèves et bénévoles de monter les coins cafés, et pour les cuisiniers et serveurs de préparer et installer les plateaux repas pour le déjeuner.

La matinée se passe dans la bonne humeur et la motivation des jeunes est au rendez-vous. Le contact avec les congressistes est bienveillant et agréable. Les élèves soulignent avec fierté le fait que les sablés ont été fabriqués par leurs camarades des lycées Saint-Michel à Priziac et Notre-Dame. Ils sont également à l’aise face aux questions concernant Apprentis d’Auteuil, leurs écoles et formations.

 

 

A 11h45, Jean Paul Redouin, vice-président du conseil d’administration d’Apprentis d’Auteuil, et sous-gouverneur honoraire de la Banque de France intervient en plénière. Devant les 1700 congressistes il témoigne de son engagement à Apprentis d’Auteuil : « une démarche que j’ai apprise à la fondation : avant de parler à l’autre, d’abord voir et écouter ». Il partage les « boussoles », les repères qui l’ont aidé, en pleine crise financière ou auprès d’Apprentis d’Auteuil, pour avancer en vérité : « confiance et accompagnement, espérance et cohérence ». Il insiste sur l’importance de croire en la vertu du dialogue contre la violence et de d’abord donner le désir d’avancer : « Mettre debout quelqu’un avec son regard, notre regard est beaucoup plus puissant qu’on ne le pense ». Son intervention se termine avec la diffusion du nouveau film de la campagne de notoriété d’Apprentis d’Auteuil : « La confiance peut sauver l’avenir ».

Luc Fossey, directeur régional Nord-Ouest, Bruno Gaboriau, chef de travaux au lycée professionnel Daniel Brottier, et les deux traiteurs, « le Carré des délices » ainsi que « le Château de la Pigossière » prennent  la parole pour raconter l’expérience partagée autour de la préparation des repas du congrès. Le public est particulièrement touché au moment où Cindy, en CAP2 au LPH Daniel Brottier dit : « En tout cas, j’ai été contente de cuisiner pour vous, et j’espère que cela va vous plaire ».

 

Le service du midi commence. L’attitude des jeunes reste professionnelle et volontaire, malgré le nombre intimidant de couverts à servir. Les traiteurs intègrent  les apprentis en tant que membres de l’équipe à part entière. Le travail fourni est intense et demande beaucoup d’efforts et de concentration. Les jeunes serveurs et cuisiniers vont jusqu’au bout du service en laissant leurs clients plus que satisfaits. Cette satisfaction est exprimée à plusieurs reprises sur les coins café tout au long de l’après-midi.

Le lendemain, samedi 22 mars, le congrès continue. A 7h00 les équipes sont en place. Les coins café deviennent le passage incontournable des congressistes. Les jeunes expriment le sentiment de satisfaction par rapport aux efforts fournis. Certains disent même qu’ils aimeraient travailler dans le service plus tard, car ils trouvent que la relation client est un moment agréable et privilégié. D’après le chef de projet, Guillaume Besnier-Darnay, ce projet est une belle expérience de cohésion mais aussi, « une occasion de montrer notre savoir-faire » dit-il.

 

Le bilan

Le samedi soir, après le dernier service, les équipes ont le remerciement le plus chaleureux et émouvant qui soit. 1700 personnes se lèvent de leurs sièges, afin d’applaudir les cuisiniers et les serveurs.

La participation d’Apprentis d’Auteuil aux EDC 2014 a été un moment fort pour tout le monde, élèves, professeurs, éducateurs, équipe régionale… Les jeunes, après 48 heures de travail acharné font lever 1700 entrepreneurs et dirigeants de leurs tables et deviennent l’objet de 15 minutes d’applaudissements… une belle réussite !